Maison archidiocésaine « Maria de la Altagracia »

Centre International, Santo Domingo

 Casa SD

L’histoire de la Maison archidiocésaine remonte aux années 90 du siècle dernier. L’auteur du projet de construction est Kiko Argüello, peintre espagnol et co-initiateur du Chemin Néocatéchuménal. La construction du site, en collaboration avec l’évêque de Saint Domingue, le Cardinal Rodrigo Lopez a duré 18 ans. Le Centre comprend quatre maisons de formation, une église, une salle à manger indépendante ainsi que des installations de formation (salles de conférence) et de loisirs (piscine) et un cimetière. Les chapelles supplémentaires sont nombreuses : il y a même une chapelle de l’adoration perpétuelle du Saint Sacrement. L’ensemble est situé sur le terrain d’un grand parc. 500 à 600 personnes peuvent y séjourner à la fois.

Le terrain pour la construction de ce Centre de formation a été offert par Joaquin Balaguer, président de la République Dominicaine d’alors, les moyens matériels pour sa construction ayant été apportés par les membres du Chemin Néocatéchuménal. Il faut souligner qu’en République Dominicaine il existe près de mille communautés de ce type d’engagement dans l’Eglise. Près de 300 000 personnes y approfondissent leur foi.

L’objectif de la Maison Archidiocésaine n’est pas seulement la formation chrétienne des sympathisants du Chemin Néocatéchuménal. Le Centre sert aux fidèles des paroisses de toute la République Dominicaine ainsi qu’à différents groupes professionnels, par exemple d’enseignants, s’ouvrant en même temps à la collaboration avec les administrations locales. Des rencontres régulières de la Conférence de l’Episcopat Dominicain sont également organisées sur place.

Le service dans la maison est assuré par des laïcs, tout particulièrement par des vierges consacrées ainsi que par des volontaires.

L’accompagnement spirituel est assuré par des prêtres, le recteur et un conseiller spirituel.

Père Roman Chromy

 

Pour télécharger cette page au format PDF, cliquez sur l'icône logpdf