En France, les écoliers retrouvent le chemin de l’école… Et après ce qu’on appelle, dans ce pays, la trêve estivale, tout, ici, a un air de rentrée. Pour moi, VMI n’échappe pas à cette règle : voici donc la newsletter de rentrée.

J’adresse, avec un plaisir très sincère, mon salut amical à vous toutes et tous, responsables et membres de VMI, qui vivez par-delà les continents et les océans… Je partage, avec les membres du Comité exécutif et l’équipe de rédaction du site internet la joie de vous retrouver pour un nouveau temps d’échanges et de rencontres numériques.

Cette lettre vous reparle de ce temps fort liturgique qu’a été la fête de l’Assomption, avec un texte de réflexion de Mgr Maupu, une méditation extraite d’une homélie de Benoît XVI transmise par Susana Zonni, et l’évocation d’une tradition culturelle et cultuelle en Pologne .

Cette lettre contient un courrier au sujet de la prévention des abus sexuels, signé du Cardinal Farrell, préfet du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie : qu’il retienne toute votre attention.

Vous trouverez des informations importantes pour la Vie du Mouvement :
- le rappel de la journée du 1ier octobre ; faites-nous part des initiatives que vous avez prises pour « célébrer » la journée mondiale des personnes âgées

 - l’annonce concernant le Congrès international sur la pastorale des personnes âgés qui aura lieu à Rome ; vous en avez-peut-être été avisés par la Conférence épiscopale de votre pays ; je vous invite chaleureusement à vous y inscrire. C’est ce congrès qui alimentera nos prochaines newsletters ; je vous renvoie à la notification que vous avez reçue dernièrement et qui vous invitait à nous présenter vos initiatives sur deux thématiques ( « comment répondre aux attentes des aînés marginalisés » et « le rôle des aînés dans l’Eglise ») ; nous comptons sur votre collaboration.

Alors que, durant ces deux derniers mois, le monde a encore été endeuillé par des attentats abominables et marqué par de tristes événements (incendies ravageant notre « maison commune ») nous devons garder l’espérance en un monde meilleur. Que cette espérance vous habite et que l’Esprit Saint rende féconde l’année qui s’ouvre devant nous.

 

La présidente

Monique Bodhuin

 

Pour télécharger ce texte au format PDF, cliquez sur l'icône logpdf