Le rôle des personnes âgées dans l’Eglise en Roumanie

« Notre foi est notre vie » Mgr Iuliu Hossu, Evêque martyr béatifié

Victoria, responsable de l’association Viata Ascendenta nous livre un témoignage


Dans l’Eglise Gréco-Catholique en Roumanie, les personnes âgées ont fait et font encore l’histoire. Nous soutenons notre Eglise qui a souffert et souffre encore. Pendant les presque 50 ans de communisme nous n’avions pas le droit d’aller à l’église, 2 208 églises ont été confisquées, beaucoup n’ont pas été restituées, même après de longs procès.


Les évêques ont été arrêtés, torturés, ils sont morts dans les prisons communistes parce qu’ils ont refusé de renier leur foi. Le Pape François, à l’occasion de sa visite cette année en Roumanie, a béatifié les sept évêques martyrs : Valeriu Traian Frenţiu, Vasile Aftenie, Ioan Suciu, Tit Liviu Chinezu, Ioan Bălan, Alexandru Rusu, Iuliu Hossu. Le Saint Père les a donnés en exemples de foi, de fidélité et de sacrifice. Ils sont notre modèle de vie et de prière chrétienne. Certaines personnes âgées, contemporaines de ces saints évêques martyrs rendent témoignage de la foi catholique.

Les personnes âgées sont présentes dans toutes les actions organisées par les paroisses de nos diocèses: réunions œcuméniques, consécrations de nouvelles églises, messes, ordinations de prêtres, première communion des petits-enfants, catéchèse, pèlerinages, nuits de veillée, etc...

Nous sommes heureux de l’action de certains prêtres qui entreprennent de construire de nouvelles églises à la place de celles qui ont été confisquées et, en même temps, de ramener à l’Eglise les anciens qui ont vécu très longtemps en dehors.

Avant l’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris, nous avons vécu a Oradea des moments similaires terribles quand la partie supérieure du Palais Diocésain, (un véritable bijou d’architecture baroque), a pris feu, les causes de l’incendie restant encore inconnues.
Nous espérons que Dieu continuera à rester à nos côtés comme Il l’a fait tant de fois.