Les traditions de Pâques en Pologne

Pâques est la plus grande fête de l’année pour la chrétienté mondiale et particulièrement en Pologne. Elle témoigne de l’influence de la foi chrétienne chez les Polonais encore aujourd’hui C’est une fête qui annonce le printemps.

La Pâque est précédée, selon la tradition religieuse, par le Carême, qui dure 40 jours. La semaine précédant la fête de Pâques est une semaine de préparation intensive, au niveau religieux et du côté pratique. Cela commence par le Dimanche des Rameaux. Pendant cette journée, durant les messes, les rameaux sont bénis, de la plus petite et modeste branche jusqu’au grand rameau avec des décorations et des fleurs en tresse.

Des rameaux sont indispensables pour célébrer les évènements que ce jour rappelle, à savoir l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, quelques jours à peine avant sa mise à mort. Ce jour-là, la foule massée agitait des rameaux sur son passage. Les branches de palmier d’origine sont remplacées par des branches de saule ou de framboisier, décorées de fleurs (le plus souvent des immortelles).

Ces rameaux décoreront ensuite la maison et leur présence servira durant toute l’année comme le symbole de la protection du foyer.

Pour la fête de Pâques, les Polonais ont la coutume de décorer des œufs. Appelés en polonais Pisanki, c’est l’un des symboles accompagnant la Pâque. Pisanki ce sont des œufs décorés avec de la cire et ensuite trempés dans la peinture. Ces œufs ainsi joliment décorés serviront ensuite de décoration pour la table de Pâques et pourront être consommés à tout moment des deux jours de fête, sans modération !

La bénédiction des aliments à Pâques et ensuite leur partage en famille, liés à la joie de la Résurrection du Christ datent en Pologne du XIVe siècle. Elle a un sens religieux profond, elle est une affirmation de la vie et souligne la valeur de la chair. Après la Résurrection, le Christ a mangé le pain et le poisson afin de convaincre les Apôtres qu’il est vivant.

Habituellement les aliments sont bénis le Samedi Saint et ils arrivent à la table après la Résurrection.

Le Lundi de Pâques voit la pérennité d’une tradition toujours très vivace le Smigus-Dyngus qui consiste à éclabousser d’eau ceux que l’on rencontre.

Cette ancienne tradition villageoise importée dans les villes vire parfois au désastre ! Il vaut mieux renoncer à sortir de jour-là ou du moins se munir de son parapluie et de son imperméable, et de garder les fenêtres fermées si l’on est en voiture.

La fête de Pâques est une fête de nouvelle vie. Les symboles de Pâques : les œufs, l’eau et les rameaux sont les symboles de la nouvelle vie qui commence dans la nature au printemps. Naturellement la vie renaît, le printemps arrive : c’est le bonheur !

 

Bndiction des aliments pour Pques

 

Pour télécharger ce texte au format pdf, cliquez sur l'icône logpdf