Connaissez-vous Monalisa, un remède contre la solitude ?

S’agit-il du célèbre tableau de la Joconde peint par Léonard de Vinci ? non, c’est un mouvement citoyen français d’envergure : la Mobilisation Nationale contre L’Isolement Social des Agés

Le Mouvement Chrétien des Retraités français (MCR) a été signataire de la charte nationale Monalisa en 2014 avec 40 autres associations.

Au sein de Monalisa,  les équipes citoyennes composées de membres de toute tendance ont pour cause commune la lutte contre la solitude des personnes âgées. Elles sont parties prenantes de valeurs tels la singularité de toute personne, l’ouverture à l’autre, le sens de l’altruisme, le soutien désintéressé des personnes âgées visitées.

Les équipes ont vocation à créer du lien dans leur environnement proche et à améliorer la qualité de vie des personnes âgées par l’écoute, l’amitié, le soutien en général.

Dans une équipe locale du MCR attachée au diocèse des Côtes-d’Armor (Bretagne) est née une équipe citoyenne Monalisa.

  • dans quel esprit cette équipe a-t-elle pu voir le jour ?
  • comment a-t-elle pu démarrer ?
  • comment fonctionne l’équipe citoyenne Monalisa ? ?

 

1 – Dans quel esprit cette équipe a-t-elle pu voir le jour ?

Cette équipe œuvre pour créer du lien avec les personnes âgées isolées, pour rendre leur vie plus douce. Il s’agit là d’un besoin de la société pas nouveau mais qui s’est gravement accentué depuis ces dernières années. On assiste à une accélération du vieillissement des personnes âgées dont toutes les conséquences ne sont pas assumées par les Pouvoirs Publics. La solitude touche 27 % des 75 ans et plus ; il existe 1,5 millions de personnes âgées de + de 75 ans isolées socialement, c’est-à-dire qu’elles ne sont approchées par aucune association, c’est énorme !

C’est donc en conscience que l’équipe s’est mise en route pour apporter du mieux-être aux personnes âgées isolées. A noter que cela s’inscrit pleinement dans le cadre de l’action catholique dont notre Mouvement est le vecteur.

2 – Comment a-t-elle pu démarrer ?

Elle a pu démarrer grâce à Monalisa, sigle qui signifie Mobilisation nationale contre l’isolement des personnes âgées. Monalisa est un dispositif national datant de 2013, initié par le gouvernement de l’époque. La charte fondatrice a été signée,  en présence du Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et de Madame Laurence Rossignol, Secrétaire d'Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l'Autonomie,  par des associations laïques, caritatives et confessionnelles invitées à s’engager dans ce dispositif.

C’est ce qu’a fait le MCR National ; cet engagement permet d’agréer la création d’équipes citoyennes Monalisa dans tous les diocèses.

L’objectif Monalisa est de faire que tout le territoire dans ses moindres recoins soit couvert par des équipes Monalisa -issues d’associations ou de citoyens- capables de visiter les personnes âgées isolées. Cela suppose que ces intervenants travaillent ensemble sur le terrain et envisagent des actions mutualisées. C’est pourquoi Monalisa est organisé à 3 niveaux très complémentaires : national, départemental et local.

Le principe Monalisa est inscrit dans la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015, c’est une grande avancée, une reconnaissance de ce qui est fait sur le terrain, avec des perspectives de financements pour certaines actions. D’ores et déjà, des formations à l’accompagnement des personnes âgées, à l‘écoute ont eu lieu dont l’équipe bretonne a pu bénéficier, la rendant ainsi plus professionnelle.

3 – Comment fonctionne l’équipe citoyenne Monalisa?

Cette équipe a été reconnue « équipe citoyenne Monalisa » le 22 janvier 2016. Elle est composée de 9 personnes dont une personne qui est coordonnatrice. A noter qu’une équipe peut être constituée de 4 personnes.

Une équipe citoyenne signifie qu’elle se met à la disposition de toute personne âgée quelle qu’elle soit sans faire état de son identité chrétienne. C’est là le plus de l’équipe citoyenne: l’évangélisation se fait par un témoignage qui passe par une présence et des actes.

C’est une jeune retraitée qui a émis l’idée de visiter des personnes âgées isolées. Le dispositif Monalisa est tombé fort à propos…

Les personnes âgées isolées lui sont signalées par l’équipe locale du MCR, et aussi par les CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de deux villes bretonnes avec qui un partenariat a été établi. Le lancement officiel sur le plan local s’est fait par conférence de presse à la Mairie de Binic. Des affiches et flyers ont été distribués.

Une charte du bénévolat a été signée retraçant les droits et obligations du Mouvement comme des bénévoles.

Dans un projet d’équipe rédigé et négocié ensemble, l’équipe a défini son périmètre d’intervention sur le terrain,  son mode d’intervention (en binôme), son rôle (dans un premier temps, l’écoute, le prendre soin, l’accompagnement) le rythme de ses visites (1 par semaine durant 1 h/1h30). Elle a aussi souhaité que l’équipe rende compte tous les mois et demi par écrit et échange sur ce qui s’est vécu et sur les difficultés.

Je terminerai par une phrase du Pape François lors d’une interview au journal La Croix.

Pour lui, « Le devoir du christianisme pour l’Europe, c’est le service ». Et bien, Monalisa répond pleinement à ce devoir de service auquel tout chrétien doit consentir surtout lorsqu’il s’agit de prendre soin de la fragilité.

 

 

Rosita Carpier