Laval

 

Avec nos amis Mauriciens les Normands ont prié le père Laval

 

Chaque année, Normands et Mauriciens se retrouvent en pèlerinage pour fêter et prier le Bienheureux Jacques Désiré Laval. Cette année, et exceptionnellement, ses reliques ont été exposées à Pinterville le 15 septembre dernier.

Surnommé l’Apôtre des pauvres par les Mauriciens, né au village de Croth dans la vallée de l’Eure en Normandie, Jacques Désiré Laval est déclaré Bienheureux par le Pape Jean Paul II en avril 1979 à Rome.

Jacques Désiré Laval est toujours vénéré à l’Ile Maurice et ceux de là-bas en France se réunissent chaque année à Pinterville avec bien des chrétiens normands pour le prier et demander son intercession.

Remettre l’homme debout

Jacques Désiré Laval a lutté contre l’inégalité, notamment contre l’esclavage. Il a été aboli mais les libertés accordées désorientent les ex-esclaves qui se sentent abandonnés. Le Père Laval va les traiter comme ses frères, leur rendant la dignité d’homme. Il apprend leur langue et rédige pour eux un catéchisme en créole. Il les soigne, forme des familles et les regroupe en Communauté chrétienne en les enrichissant petit à petit des sacrements du baptême, d’Eucharistie, de mariage et en leur recommandant la prière à Marie. Peu à peu l’humble missionnaire devient l’Apôtre des Mauriciens, ne faisant aucune différence entre les races et les religions si diverses en cette île, ce qui fera dire « que si la religion divise, la sainteté unit ». Pour en arriver là, il lui faudra une foi profonde aux limites du courage et de l’abnégation, tendu dans l’Amour de Dieu et du prochain.

Page préparée par Monika Ptak