Réfléchir sur les personnes âgées est un service pour l'Église

Discours de Vittorio Scelzo à la réunion de la «Pastorale des personnes âgées» de la Conférence épiscopale de Colombie en août dernier

Roumanie

 

"Votre réflexion sur le rôle des personnes âgées dans la société et dans la communauté ecclésiale est un service précieux pour toute l'Église." En ces termes, Vittorio Scelzo, responsable de la section du Dicastère consacrée à la pastorale des personnes âgées, s'est adressé aux participants à la rencontre sur le thème «Le trésor de la vieillesse" organisée par la Conférence épiscopale de Colombie (CEC) qui s'est tenue les 27 et 29 août à Bogotá, en présence de tous les délégués et agents pastoraux impliqués dans la pastorale des personnes âgées.

Le Dr Scelzo a rappelé à quel point le pape François insiste sur la valorisation des anciens et sur le fait que la spiritualité chrétienne était prise au dépourvu par la nouveauté de la présence de tant d'anciens dans l'Église. «Dans cette perspective, a-t-il ajouté, la valeur de votre travail est double: d'une part, vous montrez aux anciens que vous rencontrez le visage aimant d'une Église en sortie et, de l'autre, vous contribuez à la réflexion sur la vocation des anciens dans le monde. Eglise que le Saint Père nous a demandé d’initier ".

Au cours de la séance d'ouverture de la réunion, Mgr Jaime Muñoz Pedroza, délégué de la CEC pour la pastorale des personnes âgées, a déclaré qu'il était nécessaire de "quitter nos paroisses pour savoir combien de personnes âgées vivent dans nos communautés et où elles vivent". Pour sa part, Mgr Elkin Fernando Álvarez Botero, secrétaire général de la CEC, a insisté sur la nécessité de "mondialiser la pastorale des personnes âgées afin de l'intégrer de plus en plus à toutes les dynamiques pastorales".

Page préparée par Susana