Radiographie du Coronavirus dans les résidences des personnes âgées

 

Ana, âgée de 93 ans, membre de ma famille, est décédée en avril dans une résidence de personnes âgées près de Madrid. Elle était infectée par le Coronavirus qui a provoqué la pandémie que nous subissons actuellement. Contrairement au traitement prodigué lors d’épidémies infectieuses antérieures, Ana n’a pu bénéficier ni d’une hospitalisation qui lui a été refusée, ni de visites de sa famille qui étaient interdites. Ana est décédée dans une solitude tragique. Le dernier contact que nous avons eu avec Ana, fut pour recevoir l’urne contenant ses cendres provenant d’un crematorium situé à Burgos, en dehors de la province de Madrid.

Ana et Jaime

Il faut noter la qualité remarquable des soins dispensés aux personnes âgées en résidence dans l’établissement. Il faut souligner que le personnel sanitaire gériatrique a toujours traité avec amour les personnes âgées.

Mais la réalité est toute autre en cas de crise sanitaire affectant l’ensemble de la nation. Dans l’échelle des priorités, les personnes âgées sont en dernière ligne et l’accès aux soins hospitaliers leur est interdit : les aînés meurent sans assistance dans les résidences. En Espagne, selon les statistiques publiées par la TV, parmi les 25.500 personnes décédées à cause de la pandémie, 17.500 (68% !) ont eu lieu dans s les résidences de personnes âgées où ces dernières étaient totalement abandonnées.

La situation se complique encore davantage si le pays ne s’est pas préparé et s’il manque de moyens de protection nécessaires pour faire face aux épisodes de développement de l’épidémie. C’est la raison pour laquelle, en Espagne le personnel sanitaire infecté par le covid-19 représente 12% des malades ; un tel pourcentage ne fait qu’accentuer les difficultés à maîtriser la situation.

Je vous invite à prier pour les personnes âgées qui nous ont quittés au cours des dernières semaines. Parmi eux, des aumôniers et des membres des groupes de Vie Montante.                                                                        

Jaime Tamarit