Rapport de la coordinatrice des pays d’Amérique Latine

 

J’ai peu reçu de nouvelles des pays d'Amérique latine en cette fin d’année 2020, je suppose que tout est dû à la même expérience que nous avons dû vivre, à savoir la pandémie qui a frappé le monde entier.

Je vous informe que, à ce jour, seul le Pérou m'a envoyé son rapport de l’année et qu'en dépit des limites, ils ont progressé dans la technologie et ont pu se réunir virtuellement à plusieurs reprises. Toutes nos félicitations !

Comme membre du mouvement en Argentine, je peux dire que très peu a été fait dans mon pays. Les personnes âgées, sachant que nous sommes les plus vulnérables et que nous courons le plus de risques, n'osent pas se déplacer. Par conséquent, nous n'avons pas eu pendant longtemps de réunions en présentiel, ni de célébrations eucharistiques.

Grâce à l'initiative de Stella Maris Sosa, que beaucoup d'entre vous connaissent, depuis septembre nous avons eu des rencontres via l’application Zoom, au cours desquelles des  personnes de différents diocèses du pays, se sont rencontrées le samedi après-midi, y ont partagé leurs expériences et échangé sur les problèmes liés au Mouvement. C'était vraiment très positif parce que cela nous a beaucoup rapprochés. L'un des sujets abordés a été la dernière encyclique du pape François «Fratelli Tutti ».

J'ai reçu des nouvelles d'Uruguay : les responsables m'ont dit que le Mouvement n’avait pratiquement aucune activité. Par ailleurs, nous remercions également Goyita (du Pérou) pour tous les messages qu'elle nous envoie tout au long de l'année, qui font toujours plaisir à nos cœurs.

Nous restons en contact avec Orlando du Pérou, Jairo de Colombie et Jaime Tamarit d'Espagne via Watssapp et avec Susana Tito et Raquel Pérez Espinoza d'Uruguay via Facebook.

Dans l'hémisphère sud, l'été a commencé nous sommes donc maintenant en vacances.

Les prévisions pour l'année à venir ne sont pas très bonnes, mais nous savons que pour Dieu il n'y a rien d'impossible ; je propose donc de prier avec une plus grande ferveur, afin que le Seigneur entende nos prières et éradique de la surface de la terre ce virus, qui a déjà fait tant de dégâts.

BONNE ANNÉE 2021

Susana